Affaires étrangères

Une politique Spatiale européenne ambitieuse

J’ai ouvert ce matin au Palais d’Egmont à Bruxelles la 11ème conférence annuelle sur la politique spatiale européenne. Lors de mon intervention, j’ai tenu à souligner combien il est essentiel que l’Europe maintienne le niveau le plus élevé possible d’ambition dans ce domaine.

Les développements technologiques et l’arrivée de nouveaux acteurs au cours des dernières années n’ont rendu que plus évident le besoin pour l’Europe de continuer à se donner les moyens pour s’assurer un accès libre et bâtir une autonomie stratégique dans l’espace. L’intérêt politique et commercial grandissant pour le spatial requiert entre autres que l’Union Européenne intègre pleinement l’espace dans sa politique internationale, et qu’elle s’engage de manière proactive dans les discussions en cours sur la gouvernance globale de l’espace.

La Belgique contribue depuis les années ’60 de manière substantielle au développement du secteur spatial européen. Notre pays reste notamment à la pointe du développement d’équipement de lancement et de satellites, ou encore de solutions pour observer notre planète. 50 ans après la première conférence des Nations Unies sur l’espace extra-atmosphérique, la Belgique continue également à s’engager activement à la mise en place d’un cadre juridique multilatéral qui reconnaisse à la fois les droits individuels et l’intérêt collectif de l’humanité dans l’exploration, l’utilisation et l’exploitation des ressources spatiales.

C’est dans cette logique que je signerai demain, en marge de la conférence, une déclaration commune avec le Grand-Duché du Luxembourg dans laquelle les deux pays formaliseront leur intention de travailler ensemble, avec nos partenaires européens, au développement d’un cadre international de l’exploration minière spatiale.

>>> COMMUNIQUE DE PRESSE: Didier Reynders plaide pour une politique spatiale européenne ambitieuse