Actu

Inauguration de l'exposition "Facing the Future. Art in Europe 1945-68"

Ce 23 juin, j’ai participé à l’inauguration de l’exposition “Facing the future : Art in Europe 1945-1968”.

En collaboration avec le Musée des Beaux-Arts Pouchkine à Moscou et le ZKM à Karlsruhe, BOZAR présente pour la première fois un aperçu des courants artistiques qui ont marqué l’Europe de l’Est et de l’Ouest au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. De chaque côté du Rideau de fer et malgré les tensions provoquées par la Guerre froide, des artistes expérimentaient simultanément des formes artistiques similaires, de l’art médiatique à l’action painting en passant par l’art conceptuel et sonore.

“Facing the Future. Art in Europe 1945-68” met en lumière une période bouillonnante de l’histoire de l’art récente à travers 200 œuvres de 150 artistes originaires de 18 pays européens, notamment d’ex-Union soviétique. Elle est structurée chronologiquement et comprend six volets : [1] Prologue et fin de la guerre, [2] Deuil et souvenir, [3] La Guerre froide, [4] Un nouvel idéalisme, [5] Nouveaux réalismes et [6] 1968 : la fin des politiques utopistes ?.

Elle rassemble des œuvres prêtées par des musées de toute l’Europe et de Russie, dont la Tate Modern (Londres), le Centre Georges Pompidou (Paris), la National galerie (Berlin), le Musée des Beaux-Arts Pouchkine (Moscou), l’Hermitage (Saint-Pétersbourg) mais aussi de collections privées et moins célèbres de Hongrie, d’Espagne, de Suisse, d’Autriche, de Pologne, de Tchéquie…

Cette exposition est visible jusqu’au 25 septembre.

>>> Discours prononcé à l’occasion de l’inaugurtion