Actu

"Imaginons Bruxelles : la famille… On en parle!"



Bruxelles change. Dans 10 ans, la Région comptera 1,3 million de Bruxellois. Alors que l’on assistait il y a vingt ans à un exode des habitants, Bruxelles gagne à présent 20.000 âmes chaque année.

Le solde migratoire est positif : pour l’heure, dans la capitale européenne, 50 à 60% des migrants sont originaires d’Europe (France, pays de l’Est, Italie…). En revanche, l’immigration en provenance du Maroc et de la Turquie s’est réduite. Il faut également tenir compte des migrations internes : combien de Belges sont venus d’autres villes vers Bruxelles ? Bruxelles est la première ville du pays pour les études supérieures, avec 85.000 étudiants. N’en déplaise à Jacques Brel, aujourd’hui Bruxelles « brussèle » aussi de Bruxellois issus d’autres pays, d’autres villes et régions.

Le solde naturel est aussi positif : le nombre de naissances devient supérieur au nombre de décès. Naissances et migrations alimentent, quasi à part égale, le boom démographique.

Une population jeune, renouvelée, croissante est une chance, à condition que nous puissions l’appréhender comme telle en répondant aux défis que, dans le même temps, elle pose.

Nous devons impérativement proposer à la jeunesse un enseignement, une formation de qualité. Le chômage, qui touche un Bruxellois sur cinq en âge de travailler, concerne près d’un jeune sur trois, voire davantage dans certains quartiers ! Au lieu de consacrer des années à un décret inscriptions, il aurait fallu consacrer temps et moyens et à un « décret formation ».

Les infrastructures en écoles tout comme en crèches, maisons de repos, logements… mais aussi les politiques de mobilité ou de cohésion sociale… doivent s’établir à la lumière de cette évolution.

La société change. Comment rendre mieux compatibles vie familiale et vie professionnelle ? Et comment mieux assurer l’égalité au sein du foyer ?

L’espérance de vie a augmenté, avec quelles implications, quel mode de vie?

Les familles sont aujourd’hui parfois monoparentales, recomposées, les parents parfois du même sexe….

La famille, on en parle ce lundi 17 juin à 20h, à Berchem-Sainte-Agathe
(Salle communale, 33 avenue du Roi Albert).

Avec, comme orateur expert, Benjamin Wayens, géographe, maître de conférence à l’ULB et secrétaire de rédaction de Brussels Studies, et Françoise Schepmans, Députée-Bourgmestre de Molenbeek-Saint-Jean.

Cette soirée est publique, n’hésitez pas à en parler autour de vous.

Nous vous attendons nombreux, à bientôt.