Actu

Adoption par le Conseil des Droits de l'Homme d'une résolution belge sur la peine de mort

Je me réjouis de ce que le Conseil des Droits de l’Homme ait adopté, ce jeudi à Genève, une résolution sur la peine de mort présentée par la Belgique.
Cette initiative, présentée conjointement avec le Bénin, le Costa Rica, la France, le Mexique, la Mongolie, la République de Moldova et la Suisse, a été soutenue par une soixantaine de pays issus des cinq continents.

Il s’agit d’une étape extrêmement  importante dans la lutte pour l’abolition de la peine de mort. Grâce à l’initiative belge, la question de la peine de mort est désormais inscrite au long terme à l’agenda du Conseil des Droits de l’Homme.

La résolution belge prévoit notamment l’organisation tous les deux ans de “Panels” de discussion de haut niveau sur la peine de mort à l’ONU, lors de la session de mars du Conseil des Droits de l’Homme. Elle demande également au Haut-Commissariat aux Droits de l’Homme de produire une analyse, chaque fois inédite, sur l’ensemble des violations des droits de l’homme qui ont lieu lors que la peine de mort est appliquée.

Cette initiative démontre le dynamisme de la Belgique dans la protection et la promotion des droits de l’homme, alors que notre pays est candidat pour devenir à nouveau membre du Conseil des Droits de l’Homme pour la période 2016-2018.

>>> COMMUNIQUE DE PRESSE (F/N) : Didier Reynders se félicite de l’adoption par le Conseil des Droits de l’Homme d’une résolution belge sur la peine de mort