Accueil  »  Ministre des affaires étrangères et européennes — page TEST –

Ministre des Affaires étrangères et européennes — TEST –

Restaurer l’image de la Belgique dans le monde, entre autres, pour nos entreprises, et poursuivre nos engagements européens.

Après plus de 500 jours pour former un nouveau Gouvernement belge et dans un contexte européen général de difficultés budgétaires, telle a été, dès ma prise de fonction, mon ambition pour mes nouvelles responsabilités en tant que Ministre des Affaires étrangères.  Ma « Note de politique générale » pour la législature développe cette ambition.

Je veillerai à faire entendre la voix de la Belgique, notamment dans le cadre du Conseil Affaires générales et du Conseil Affaires étrangères, en particulier en ce qui concerne la mise en œuvre  de nos  priorités.

L’europe est à un tournant de son histoire

L’année 2015 sera caractérisée par de nouvelles initiatives de la Commission visant à renforcer la coordination des politiques économiques, la convergence et la solidarité. Je compte à cet égard mobiliser mes collègues du Benelux afin de poursuivre notre concertation en la matière.

Pour rappel, ces priorités sont : 1) une Union de l’emploi, de la croissance et de la compétitivité ; 2) une Union à même de donner à tous ses citoyens les moyens de réaliser leurs aspirations et d’assurer leur protection ; 3) une Union de l’énergie dotée d’une politique en faveur du climat tournée vers l’avenir ; 4)  une Union de la liberté, de la sécurité et de la justice et enfin, 5) une Union en tant qu’acteur mondial de premier plan.

Le Conseil Affaires générales aura un rôle à jouer dans la programmation et la coordination des travaux, dans la mise en œuvre de ces priorités et en entretenant un dialogue avec le Commissaire Timmermans, également Vice-Président de la Commission.

La Belgique soutiendra, dans un premier temps, la mise en place d’un dialogue entre le Conseil et la Commission sur le programme de travail de cette dernière pour 2015, et à un stade ultérieur, sur base de cette expérience, la négociation d’un instrument juridique fixant les modalités de la programmation interinstitutionnelle.

Note de Politique Générale (.pdf)

Imprimer cet page