Accueil  »  2018 - Octobre  »  Conseil des Affaires étrangères UE à Luxembourg : je soutiens la lutte contre les armes chimiques
oct 15, 2018

Conseil des Affaires étrangères UE à Luxembourg : je soutiens la lutte contre les armes chimiques

Je me réjouis de la décision prise aujourd’hui à Luxembourg par l’Union Européenne (UE) d’établir un régime de sanctions contre l’emploi d’armes chimiques. Cette décision permettra à l’UE d’agir contre les personnes et les organisations qui sont impliquées dans le développement et l’utilisation d’armes chimiques. Son adoption par le Conseil des Ministres des Affaires étrangères de l’UE souligne l’engagement continu de l’UE dans la lutte contre ce type d’armes.

J’ai également annoncé au Luxembourg que la Belgique allait contribuer financièrement à la construction d’un nouveau laboratoire de l’Organisation pour l’Interdiction des Armes Chimiques (OIAC). Notre pays libèrera 2 millions d’euros à cette fin. Grâce à ce nouveau laboratoire, plus de recherches pourront notamment être faites sur l’utilisation des armes chimiques.

La Belgique est l’un des plus importants donateurs pour ce projet. Cet engagement souligne à nouveau l’importance que notre pays accorde à la lutte contre les armes chimiques. La toute première attaque au gaz eut lieu à Langemark-Poelkapelle lors de la Première Guerre Mondiale.

L’OIAC est basée à La Haye. Cette organisation joue un rôle crucial dans la lutte internationale contre l’emploi d’armes chimiques. La Belgique soutient l’OIAC et appuie le rôle spécial que l’organisation s’est récemment vue attribuer dans le cadre de l’enquête pour l’attribution des responsabilités des attaques chimiques en Syrie.

Le recours aux armes chimiques est une violation flagrante des valeurs humaines, contraire au droit international. Les auteurs de ces crimes inhumains doivent être poursuivis.

>>> COMMUNIQUE DE PRESSE (F/N/E): Conseil des Affaires étrangères UE à Luxembourg : Didier Reynders soutient la lutte contre les armes chimiques


Imprimer cet article