Accueil  »  2018 - Septembre  »  Visite officielle en Afrique: Bénin, Afrique du Sud, Angola et Congo-Brazzaville
sept 14, 2018

Visite officielle en Afrique: Bénin, Afrique du Sud, Angola et Congo-Brazzaville

Au cours d’une mission de travail en Afrique, je me suis rendu dans quatre pays: le Bénin, l’Afrique du Sud, l’Angola et le Congo-Brazzaville. Cela en vue de renforcer les liens bilatéraux, de discuter des questions régionales et de forger des partenariats dans le cadre du mandat de la Belgique au Conseil de sécurité de l’ONU.

La visite au Bénin coïncidait avec la revalorisation de notre présence sur place et la transformation du bureau diplomatique en ambassade dont la juridiction s’étendra désormais au Togo voisin.  J’ai signé une nouvelle convention générale de coopération entre le Bénin et la Belgique avec le Ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement Abdoulaye Bio Tchané. Cette convention formera le cadre novateur du programme de coopération 2019-2023.

Ministre d'Etat chargé du Plan et du Développement Abdoulaye Bio Tchané

Lors de cet entretien, nous avons notamment examiné ensemble la possibilité de mettre en place une mission de formation des policiers béninois par les forces de l’ordre belges. Nous nous sommes également penchés sur des problématiques régionales comme la situation sécuritaire dans le Sahel ou dans le Golfe de Guinée où la piraterie maritime est devenue très fréquente. Nous avons ensuite visité le port de Cotonou, récemment géré par une filiale de l’Autorité portuaire d’Anvers spécialisée dans les activités de conseil et d’investissement. Les gestionnaires souhaitent améliorer l’accessibilité maritime des installations de Cotonou pour optimaliser l’organisation, l’infrastructure, le marketing, les flux logistiques et développer les capacités.

En Afrique du Sud, il s’agissait de redonner une nouvelle dynamique aux relations sur le plan économique, politique, multilatéral et bilatéral.

Avec la Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Lindiwe Sisulu, nous avons signé un mémorandum d’entente en vue d’améliorer la coopération entre nos deux pays, principalement dans le cadre de notre présence simultanée au Conseil de Sécurité des Nations Unies en 2019 et 2020. En effet, nous souhaiterions avoir une approche commune sur certaines problématiques africaines, y compris dans la région des Grands Lacs (Burundi, République Démocratique du Congo). C’est également une question que j’ai approfondie avec l’ancien Président Thabo Mbeki.

Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération d'Afrique du Sud, Lindiwe Sisulu

Les relations bilatérales ont été discutées, notamment avec la suggestion d’organiser une édition d’Europalia consacrée à l’Afrique du Sud à Bruxelles, mais aussi d’organiser une prochaine African Diamond Conference en Afrique du Sud. Nous avons également évoqué plusieurs dossiers économiques et l’accroissement des échanges commerciaux. Lors de nos échanges, j’ai tenu à insister sur l’importance d’aboutir à un processus de réconciliation et de consultation de toutes les parties dans la problématique de la réforme agraire. Ou encore les thématiques régionales telles que les situations au Burundi et en République démocratique du Congo sont des sujets qui ont été longuement abordés.

Ancien Président d'Afrique du Sud, Thabo Mbeki

En Angola, j’ai eu des contacts avec mon homologue Manuel Augusto et j’ai été reçu en audience par le Président Lourenço. Cette visite vient concrétiser la volonté de la Belgique et de l’Angola de renforcer leur partenariat stratégique dans tous les domaines et d’entretenir une concertation étroite sur les enjeux de sécurité régionale. Nous avons exprimé notre satisfaction quant au développement des relations bilatérales, surtout depuis la récente visite du Président marquées par une amitié traditionnelle basée sur le respect mutuel.

À cet égard, nous avons décidé de continuer à renforcer les relations entre les deux pays, notamment en approfondissant le dialogue politique et en resserrant la coopération dans des domaines tels que l’agronomie, la santé, l’éducation, l’économie, la justice, la défense, les mines et les transports dans le cadre de partenariats réciproques. Lors de la rencontre avec mon homologue, nous avons signé un mémorandum d’entente sur la tenue d’une commission mixte, au courant de l’année 2019, entre les responsables ayant les Affaires étrangères dans leurs attributions. Cela démontre la volonté des deux pays de renforcer significativement les relations sur le plan politique, multilatéral et régional.

Nous avons exprimé notre soutien à la résolution des problèmes et des conflits qui continuent d’affecter de nombreux pays et peuples du continent africain, ayant analysé la situation en République démocratique du Congo (RDC), au Burundi et dans le golfe de Guinée. Nous souhaitons nous concerter régulièrement sur ces questions, également en vue de la participation belge au Conseil de sécurité des Nations Unies en 2019 et 2020.

Président Lourenço de la République d'Angola

En ce qui concerne la situation en RDC en particulier, nous avons réitéré l’importance d’un processus véritablement inclusif qui puisse aboutir à des élections crédibles, libres et transparentes le 23 décembre 2018, conformément à l’Accord de la Saint-Sylvestre et au calendrier électoral approuvé à cette fin, facteurs indispensables pour arriver à un résultat accepté par toutes les parties et à une stabilisation durable en RDC.

Enfin, nous désirons continuer à travailler sur des questions internationales d’intérêt commun, telles que la réforme des Nations Unies, le renforcement du système multilatéral, la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme ainsi que la poursuite des objectifs de développement durable (ODD) dans le cadre d’un nouveau partenariat mondial visant à réduire l’extrême pauvreté, en particulier en Afrique. La Belgique a informé l’Angola de son intention de demander le statut d’Etat observateur auprès de la Communauté des pays de langue portugaise.

Témoignant de la volonté des deux pays d’approfondir les relations économiques, une conférence sur le diamant a été organisée au cours de la visite belge, par l’Ambassade du Royaume de Belgique à Luanda et le Antwerp World Diamond Centre (AWDC), en présence également de Son Excellence, Diamantino Azevedo, Ministre des Ressources minières et du pétrole de la République d’Angola.

>>> COMMUNIQUE DE PRESSE (F/N/E): Visite officielle en Angola

La visite de travail s’est achevée mardi au Congo-Brazzavile, où j’ai rencontré longuement le Président, Denis Sassou-Nguesso ainsi que  le Ministre des Affaires étrangères, de la coopération et des congolais de l’étranger, Jean Claude Gakasso. En vue de renforcer notre dialogue sur les questions internes régionales et internationales, ainsi que notre engagement dans le pays, j’ai profité de cette visite pour annoncer l’ouverture prochaine d’un bureau diplomatique.

Président du Congo-Brazzaville, Denis Sassou-Nguesso


Imprimer cet article