Accueil  »  2018 - Juin  »  La Belgique élue en qualité de membre non-permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies
juin 8, 2018

La Belgique élue en qualité de membre non-permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies

La Belgique a été élue ce vendredi 8 juin 2018 en qualité de membre non-permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies pour la période 2019 – 2020. Elue avec 181 voix, la Belgique a bénéficié d’un large soutien parmi les 193 Etats Membres de l’Assemblée Générale de l’ONU.

Je me félicite du résultat de cette élection, qui témoigne de la confiance accordée par la communauté internationale à notre pays. Je remercie chaleureusement tous les Etats pour leur précieux soutien. Je félicite également l’Allemagne, l’Afrique du Sud, la République Dominicaine, et l’Indonésie pour leur élection.

La Belgique prend toute la mesure des responsabilités qui lui ont été confiées par la communauté internationale. Aux côtés des cinq membres permanents et des neuf autres membres non-permanents du Conseil de sécurité, la Belgique s’engage à travailler sans relâche au maintien de la paix et de la sécurité internationale, dans le respect de ses valeurs de paix, des droits de l’Homme et des principes de la Charte des Nations Unies. La Belgique accomplira avec dévouement les tâches qui lui seront confiées au sein du Conseil de sécurité.

Dans l’exercice de ce mandat, la Belgique veillera à être un partenaire constructif, fiable et ouvert, au sein du Conseil et pour l’ensemble de la communauté internationale. Atteindre un consensus en faveur de la paix n’est possible que sur la base du partenariat, de l’échange et de l’inclusion, avec tous les acteurs concernés. L’esprit de dialogue qui nous a guidés tout le long de notre campagne continuera à être la marque de notre action durant les deux années de notre mandat.

La paix durable exige de mettre la prévention des conflits au centre des activités du Conseil de sécurité. L’instrument de la médiation devra être davantage utilisé et promu et les capacités de notre diplomatie seront pleinement activées à cette fin. Bâtir la paix est un exercice interdisciplinaire qui nécessite une approche globale, donnant la priorité aux solutions politiques et au développement durable. Spécifiquement, la protection des civils et l’impact des conflits sur les enfants seront au cœur du mandat de la Belgique, de même que le rôle joué par les femmes dans la prévention et la résolution des conflits. Le respect du droit international humanitaire et la lutte contre l’impunité, la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent, la non-prolifération et l’interdiction des armes chimiques, et l’impact du changement climatique sur la sécurité figureront également parmi les thèmes d’intérêt particulier de la Belgique.

La campagne menée par la Belgique ces dernières années en faveur de notre candidature a convaincu et a rappelé à la communauté internationale la plus-value que notre pays peut apporter au règlement pacifique des conflits. Conformément à ses engagements, la Belgique travaillera à « Bâtir le consensus  et Agir pour la paix ».

>>> COMMUNIQUE DE PRESSE (F/N/E): La Belgique élue en qualité de membre non-permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies


Imprimer cet article