Accueil  »  2018 - Février  »  Journée internationale des enfants soldats
fév 12, 2018

Journée internationale des enfants soldats

A l’occasion de la Journée internationale des enfants soldats, nos pensées vont aux dizaines de milliers de filles et de garçons qui sont aujourd’hui recrutés dans des conflits armés. A notre époque encore, dans une vingtaine de pays à travers le monde,  des enfants sont exposés aux atrocités qui accompagnent les guerres et les conflits. Ils sont les témoins ou les victimes de cruautés et sont, dans de nombreux cas, forcés à commettre des violences.

A  l’occasion du 18ème anniversaire du Protocole facultatif à la Convention relative aux droits de l’enfant, la Belgique organisera le 21 février une conférence à New York, en collaboration avec l’organisation Child Soldiers International. Cet évènement doit permettre de maintenir l’attention de la communauté internationale sur l’importance du combat contre la participation d’enfants à des conflits armés.

Mettre fin au recrutement et à l’utilisation des enfants dans les conflits armés est une priorité de la politique étrangère belge. La Conférence  Internationale sur les Enfants et les Conflits Armés qui a eu lieu à Bruxelles en février 2017 illustre le rôle moteur que notre pays joue depuis longtemps sur cette question. Sous la présidence de la Reine Mathilde et de moi-même les experts internationaux dans ce domaine y ont partagé leur expérience sur la mise en œuvre de la politique actuelle en matière de protection des enfants dans des situations de conflits.

Ce thème est également une priorité belge au sein des Nations Unies. Au Conseil des Droits de l’Homme à Genève, la Belgique a été avec l’Uruguay à l’origine de la création d’un groupe d’amis qui veille à intégrer la problématique des enfants dans les conflits armés dans tous les aspects des activités du Conseil. Au Conseil de sécurité à New York, j’ai pris part en octobre dernier au débat ouvert sur les enfants et les conflits armés. J’ai également participé à un évènement organisé conjointement par la Belgique et UNICEF sur la libération et la réintégration dans la société des enfants soldats. La Belgique fournit, entre autres, une contribution financière au mécanisme de surveillance et de rapportage (MRM) de l’UNICEF. Le MRM recueille des informations fiables sur les violations des droits de l’enfant dans des situations de conflits armés.

Il y a aujourd’hui un consensus de plus en plus large sur le besoin d’accorder une protection supplémentaire aux enfants pendant les conflits armés. En maintenant son engagement international, aussi bien au sein de l’Union Européenne que dans le cadre des Nations Unies, notre pays veut contribuer à mettre fin, le plus tôt possible, au recrutement d’enfants dans les conflits armés.

>>> COMMUNIQUE DE PRESSE (F/N/E): Journée internationale des enfants soldats


Imprimer cet article