Accueil  »  2017 - Décembre  »  Jérusalem – Seuls le dialogue et le multilatéralisme peuvent mener à la paix
déc 7, 2017

Jérusalem – Seuls le dialogue et le multilatéralisme peuvent mener à la paix

Je regrette, avec une certaine amertume, la décision du Président américain Donald Trump de reconnaître unilatéralement Jérusalem comme capitale de l’Etat d’Israël. La diplomatie belge, comme le reste du monde, avait envoyé des signaux pour faire comprendre que ce n’était pas une bonne solution. Ce message avait encore été renouvelé lors du passage à Bruxelles du secrétaire d’Etat Rex Tillerson cette semaine.

Une décision sur le statut de Jérusalem, qui est appelée idéalement à devenir la capitale partagée de deux Etats souverains, est une décision qui dépend de négociations entre les deux parties concernées. L’annonce de hier va à l’encontre du droit international et préjuge de l’issue de ces négociations, même s’il faut souligner que le président Trump a réaffirmé la volonté américaine d’une solution à deux Etats. Elle risque aussi d’entraîner des débordements de violence et de ne favoriser que les groupes les plus extrémistes, au détriment des forces modérées. J’appelle toutes les parties au calme et à la modération. La Belgique, ensemble avec ses partenaires européens, continuera à dénoncer tous les actes unilatéraux qui vont à l’encontre d’une solution négociée à deux Etats vivant côte à côte dans la paix, la sécurité et la reconnaissance mutuelle.

Ce n’est que par une reprise du dialogue, et non par des actes unilatéraux, qu’on pourra progresser vers la paix. Cela doit se faire au sein des enceintes appropriées, notamment aux Nations Unies. L’Union Européenne est le premier partenaire commercial d’Israël et le plus important bailleur de fonds de l’Autorité Palestinienne. Elle peut jouer un rôle important pour aider les parties à renouer rapidement le dialogue.

J’évoquerai la situation au Proche-Orient lundi avec mes collègues ministres européens des Affaires étrangères, alors que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu est attendu à Bruxelles. Le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, y sera quant à lui reçu en janvier.

>>> COMMUNIQUE DE PRESSE (F/N/E): Jérusalem – Seuls le dialogue et le multilatéralisme peuvent mener à la paix


Imprimer cet article