Accueil  »  2017 - Décembre  »  Cinquième édition des journées de Bruxelles « Europe Yes we can »
déc 1, 2017

Cinquième édition des journées de Bruxelles « Europe Yes we can »

Je me suis exprimé ce vendredi lors de la cinquième édition des journées de Bruxelles organisée par le Nouvel Observateur en partenariat avec Le Soir, De Standaard, Le Goethe-Institut et avec le soutien de la Commission européenne sur le thème suivant: « Relancer l’Europe, une utopie? »

Lors de ce débat, je suis revenu sur plusieurs éléments importants.

J’ai rappelé qu’il y avait urgence à avancer sur des éléments très concrets. Les citoyens ont exprimé des craintes liées tant à la situation socio-économique qu’à la sécurité. Nous devons donc développer de réelles politiques sociales et fiscales, progresser dans le contrôle de nos frontières, l’échange d’informations entre services de renseignement et la politique migratoire. Pour répondre aux besoins des citoyens, il faudra plus d’Europe dans de nombreux domaines.

Nous devons également pouvoir démontrer que nous pouvons aller plus loin entre pays membres de la zone euro. Ne pas parler « d’Europe à plusieurs vitesses », ce qui donne l’impression qu’il n’y a qu’une direction unique, mais parler « d’Europe différentiée » ce qui pourrait peut-être un jour, pourquoi pas, ouvrir des perspectives également à des pays tiers.

La Belgique joue son rôle dans ce débat. Je me suis réuni ces derniers mois avec mes homologues des six pays fondateurs, nous nous réunissons régulièrement entre homologues du Benelux toujours avec l’objectif de dialoguer avec les autres pays de l’Union européenne. Des dialogues comme celui-ci, mais aussi celui avec des étudiants est indispensable car ce qui semble évident aux générations antérieures ne l’est plus spécialement pour les rhétoriciens d’aujourd’hui: que la paix est la plus belle réalisation de l’Europe.

Galerie photos :

Voir toutes les galeries


  • Archives


Imprimer cet article