Accueil  »  2017 - Novembre  »  Conférence sur la politique étrangère de la Belgique – allocution de clôture
nov 13, 2017

Conférence sur la politique étrangère de la Belgique – allocution de clôture

J’ai prononcé aujourd’hui l’allocution de clôture de la Conférence organisée par l’UCL, l’Université de Gand et l’Institut Egmont consacrée à la politique étrangère de la Belgique. Je suis revenu sur quelques grands axes de notre politique.

A un moment où les populismes de gauche et de droite fleurissent, la politique étrangère de notre pays se fonde plus que jamais sur le multilatéralisme et le soutien à la construction européenne et à ses valeurs. L’UE doit pouvoir renforcer son action à 27 si c’est possible ou sinon dans des formats plus restreints.  Sur ce plan, le lancement le même jour de  la coopération structurelle permanente (CSP) en matière de Défense constitue un pas important qu’il convient désormais de mettre en œuvre. Le respect de l’état de droit est le fil rouge de la politique. A l’instar de ce que l’UE fait sur le plan budgétaire,  je propose d’instaurer une évaluation périodique au sein du Conseil afin d’évaluer la mise en œuvre de valeurs fondamentales, universellement prônées par l’UE et d’échanger des bonnes pratiques.

J’ai également souligné que la  doctrine Harmel, dont nous commémorerons prochainement les 50 ans, nous rappelle la nécessité de dialoguer et d’allier flexibilité sur les moyens et fermeté en ce qui concerne les principes.  Enfin, nous tentons de mettre en œuvre notre politique de manière intégrée, que ce soit dans la lutte contre le terrorisme où en mettant en œuvre une approche globale qui allie diplomatie, développement et défense, par exemple dans le Sahel.

Galerie photos :

Voir toutes les galeries


  • Archives


Imprimer cet article