- Didier Reynders - http://www.didierreynders.be -

A Cuba: la volonté de réformes est très présente

Posted By Clementine On 2 juin 2016 @ 10 h 05 min In 2016 - Mai,Articles,Dossier | Comments Disabled

J’étais ce jeudi, depuis La Havane, l’invité du 7h50 de Bel RTL. Après les rencontres officielles, académiques, civiles, j’ai fait le point sur cette mission à Cuba.

Avec le Président cubain Raoul Castro

Avec le Président Raoul Castro, avec qui je me suis entretenu plus de trois heures, nous avons discuté de la coopération bilatérale. La Belgique n’a jamais interrompu sa coopération tout au long des périodes, même parfois plus troublées, et elle souhaite la renforcer sur le plan économique, en matière de santé et dans le domaine culturel.

Nous avons également abordé la volonté de normaliser la situation entre Cuba et le reste du monde, en particulier les Etats-Unis et l’Union européenne, de même que la volonté de réformer le système cubain.

Nous voudrions, au sein de l’Union européenne, conclure avec l’île des Caraïbes un accord de dialogue et de coopération. Celui-ci permettrait d’aborder tous les sujets, dont les droits de l’homme, mais également la levée de l’embargo américain, qui a des effets dommageables, en ce compris sur des entreprises européennes qui voudraient être actives à Cuba.

Signature d'un accord sur la dette cubaine avec le vice-Président Ricardo Cabrisas Ruiz

A plusieurs reprises, j’ai entendu la volonté de séparer l’Etat de la gestion des entreprises, avec un Etat qui reste peut-être actionnaire (en santé, éducation) mais qui laisse de plus en plus une gestion autonome des entreprises, par de véritables managers. Les dirigeants cubains se rendent compte du manque d’efficacité du secteur économique et veulent ouvrir davantage à l’investissement privé, y compris étranger. Cette volonté de réformes est très présente, qui associe une ouverture vers le monde et une forme de révolution économique.

Avec le Ministre cubain des Affaires étrangères Bruno Rodriguez Parrilla

Nous avons également abordé les droits de l’homme. La Belgique est particulièrement en pointe dans le dossier de l’abolition de la peine de mort, qui connaît dans les faits un moratoire à Cuba, dans celui de l’accès aux prisons des visiteurs, d’organisations comme la Croix-Rouge, et bien entendu en matière de liberté de presse, liberté d’opinion. Il faudra que le régime, aujourd’hui encore très fermé, évolue également sur le plan politique. C’est un des enjeux pour les prochaines années.

>>> Interview sur Bel RTL, 2/6/16


Article printed from Didier Reynders: http://www.didierreynders.be

URL to article: http://www.didierreynders.be/2016/06/02/29014/

Copyright © 2011 Didier Reynders. All rights reserved.