Accueil  »  2014 - Mars  »  Liège sur la place internationale: s’ouvrir au monde en profitant de nos marques
mar 8, 2014

Liège sur la place internationale: s’ouvrir au monde en profitant de nos marques

Ce vendredi 7 mars, j’étais l’invité du déjeuner de l’ ALTB (association des Liégeois travaillant à Bruxelles), au cours duquel je me suis exprimé sur le thème « Liège sur la place internationale ».

Ayant été moi-même navetteur entre Liège et Bruxelles pendant 30 ans, je peux dire avoir représenté activement l’association ALTB. Habitant désormais depuis deux ans dans la capitale de notre pays et de l’Europe, j’en suis sans doute à présent un Bruxellois ardent.
Il m’est ainsi agréable de voir que l’association continue à vivre et se développer.

J’ai commencé mon mandat de Ministre des Affaires étrangères avec la candidature de Liège pour l’exposition internationale de 2017.Je ne peux m’empêcher de me remémorer notre présentation. De base celle-ci devait être bilingue : il est vrai qu’il y avait du français, un peu de wallon… mais, avouons-le, très peu d’anglais.

C’est la première remarque que je soulèverais. Si l’on veut être présent sur la scène internationale, il faut faire un minimum d’efforts en Belgique comme à l’étranger pour se présenter. Si nous décidons de nous ouvrir au monde, autant le faire dans une langue que nos interlocuteurs seront plus aptes à comprendre. Ensuite il faut avoir à l’esprit les marques utiles : «Belgium» et «Brussels».
Bruxelles est d’ailleurs la ville la plus naturellement promotionnée.

Alors comment Liège peut y trouver son avantage ?

Liège peut tout d’abord les exploiter pour promouvoir ses valeurs, comme les gaufres, la cristallerie etc. Il serait intéressant d‘en profiter aussi pour mettre en avant les entreprises qui fleurissent dans des secteurs tels que les nouvelles technologies, les énergies renouvelables, mais également la culture, je pense par exemple aux pièces de collections du musée de Liège.

En saisissant ces opportunités, Liège et la Belgique seront plus présentes sur la scène internationale.

Liège, comme toutes les grandes villes belges, peut développer ses atouts à l’étranger, si elle les présente dans la langue de ses interlocuteurs internationaux et si elle profite des grandes marques que sont Belgium et Brussels. L’impact à l’étranger sera d’autant plus important que tous les acteurs (ville, régions notamment) portent avec force et cohérence ce même message.


Imprimer cet article