Accueil  »  Articles  »  Beau coup de filet pour la 5ème édition du Festival international du Film policier de Liège!
avr 10, 2011

Beau coup de filet pour la 5ème édition du Festival international du Film policier de Liège!

5e Festival International du Film Policier de liège

Au terme de quatre jours de projections, rencontres et multiples activités, le Festival international du Film policier de Liège a tenu sa soirée de clôture ce dimanche 10 avril.

Fin du suspense : les détenteurs des « insignes de cristal » 2011 sont désormais connus.

Last Harbor

Le grand prix et prix du meilleur scénario ont été remis à The Last Harbor, film américain de Paul Epstein, en présence de Didier Reynders, Président d’honneur de l’événement, et à travers l’estimable entremise de l’ambassadeur des Etats-Unis Howard Gutman.

Prix Belgacom

Le prix Belgacom revient à Tous les Chats sont gris (La Nuit), film belgo-français de Savilla Dellicour.

Victor

Victor, de Cécile et Alice Verstraeten (Belgique/France), a été couronné meilleur documentaire. Une mention spéciale a été attribuée au film Qui a tué les Moines français, de Romain Icard (France).

Le prix du jury jeune va à Kajinek, de Petr Jaki (République tchèque) ...

Le prix du jury jeune va à Kajinek, de Petr Jaki (République tchèque) …

Prix Jury Jeune

tandis que le prix du jury jeune européen revient à Seven X, d’Emil Jonsvik (Suède).

72 Dana

Le prix du public a été décerné à 72 Dana, de Danilo Serbedzija (Croatie). C’est Casse-pipe, des Belges Axel et Damien Jadin, qui s’est distingué dans la catégorie courts-métrages.

Clint Dyer

Enfin, Clint Dyer a été sacré meilleur comédien pour son rôle dans SUS, de Robert Heath (Angleterre). 

Mais le Festival, c’est aussi un rendez-vous avec un public de plus en plus nombreux. Son directeur Cédric Monnoye se satisfait que l’événement ait, avec pour cette 5ème édition près de 10.000 spectateurs qui auront assisté à plus de 80 projections, trouvé son public.

Au bout de ces quatre jours intenses, les professionnels et tous les bénévoles que l’on ne saluera jamais assez ont remisé leurs armes fatales. L’on nous promet déjà une version 2012 pleine d’action et, après Paul Michael Glaser et Claude Brasseur entre autres, traversée de nouveaux héros. Ne dirait-on pas, comme les diamants, que le cristal est éternel… ?      

Toutes les infos sur http://www.festivaliege.be/

Galerie photos :

Voir toutes les galeries


  • Archives


Imprimer cet article