Accueil  »  2011 - Février  »  S.M. le Roi nomme Didier Reynders informateur
fév 2, 2011

S.M. le Roi nomme Didier Reynders informateur

Didier Reynders

S.M. le Roi Albert II a chargé mercredi Didier Reynders, Président du MR, Vice-Premier Ministre et Ministre des Finances, d’une mission d’information visant à chercher une solution pour sortir le pays de l’impasse politique.

« Le Roi a reçu mercredi après-midi le Président du MR Didier Reynders et l’a chargé de l’informer d’ici deux semaines sur les possibilités d’arriver à un accord institutionnel en particulier sur BHV et le refinancement de Bruxelles; le transfert de compétences aux entités fédérées, leur financement et leur responsabilisation et le financement dans la durée de l’Etat fédéral, » précisait le communiqué publié par le Palais.

Cette mission porte avant tout sur la vérification de l’existence d’une volonté politique pour chacun de parvenir à un accord institutionnel,» a expliqué Didier Reynders au cours d’une conférence de presse à la Chambre des Représentants.

«Notre pays est dans une situation particulièrement sérieuse, je suis prêt à faire de mon mieux pour le sortir de l’impasse politique,» a-t-il ajouté.

Mission difficile donc car en plus de toute autre considération, le délai de quinze jours imposé à Didier Reynders «est très court après près de huit mois de tentative à sept partis,» a expliqué le Président libéral francophone.

(Rappelons que Didier Reynders a toujours insisté sur le fait qu’il est plus efficace de déterminer ce que les deux grandes communautés du pays souhaitaient encore faire ensemble.)

Lors de la remise de rapport au Roi, le mercredi 16 février prochain, «je ferai aussi rapport sur la méthode pour parvenir à un accord institutionnel,» a encore dit Didier Reynders.

«La situation est à ce point grave qu’il faut accepter d’assumer une responsabilité,» a-t-il ajouté.

Didier Reynders rencontrera en premier lieu le précédent chargé de mission royale, l’ex-conciliateur Johan Vande Lanotte, afin de prendre connaissance du contenu de sa note ainsi que des positions des différentes formations politiques associées aux négociations des sept derniers mois, auxquelles n’a pas participé notre Mouvement.

Le Président du MR verra ensuite, avant le week-end, les vainqueurs des élections, la N-VA et le PS.


Imprimer cet article